HUMEURS Mes petits textes

A l’aide !

13 septembre, 2007

Sous cette averse,
J’expulse ma tristesse.
Petite fleur, fragile,
Puanteur immonde,
Que porte ce monde,
L’odeur de pisse,
Enlie mon ossature,
A peine éclose,
Mille pustules venimeuses,
Souillent mon squelette.
Dans ta sale galère,
Je suis passagère,
Un aller pas simple,
Dans ce wagon,
Je déraille !
Laissez-moi en rade,
Sur ce radeau percé,
Pas de rame,
Ça te fait marrer ?

Elle est où ta putain de scène ?
Quand est ce que je rentre dans la lumière ?

Intermittente du spectacle,
Je triomphe tragiquement,
Dans ce court métrage,
Dans lequel des séries d’obstacles,
Me mettent en pièce.

Ma coupe est pleine,
Je m’y noie,
Je dois transvaser,
Mon eau troublée,
Dans les flots d’à côté,
De source sûre,
Elle n’est plus potable,
Ne la bois pas,
Ne m’absorbe pas,

Sous cette averse,
Je renverse ma tristesse,
Sans appel de détresse,
Par fierté ou pour ne pas déranger,
L’amitié illusoire,
Et sa petite vie bien rangée,
Son linge, tâché de trous,
Reprisés à maintes reprises,
Bien plié dans le bahut,

Je la perturberais sans cesse,
En rampant inutilement vers l’allégresse,
Au point culminant de mon bien être,
Pour retomber dans le vide et m’écraser sur le bitume,
Comme d’habitude,
Sans autre choix que cet implacable fracas.

L’ascension vers la gaieté,
Devra recommencer,
On doit se refaire,
Toujours se défaire de nos fers,
Sans trop savoir quoi faire,
Pour moi rien à faire,
Ne pas bramer à la rescousse !
Même si mon seul désir serait d’assouvir cette envie.

J’esquive vainement la prochaine secousse,
Qui me secouera ? (Secourra)
D’un seul coup,
Deux points, Ouvrez les guillemets :
A l’aide !


Séverine M.
2003 – (Mes états d’âme après Joseph sous la pluie de Mano Solo)

 

No Comments

    Leave a Reply