Critiques HUMEURS

Giedré c’est d’la poésie

20 avril, 2012

Aujourd’hui en 2012, Giedré sort un nouvel album genre Panninni. Les trentenaires aimeront car ça leur rappellera leur jeunesse. Le concept est innovant et ingénieux mais aussi ludique et totalement barré.

Mais c’est qui Giedré ? T’as connu ça comment ?

Tout a commencé un dimanche matin, alors que j’écoutai l’émission de Baffie sur Europe 1. Elle avait une voix si belle, si douce. En l’entendant j’imaginai l’été, un beau coucher de soleil sur la plage sur laquelle mes amis et moi avions posé nos bagages pour la soirée. Un d’entre eux, le plus mignon bien sur, jouerait de la guitare et nous avec lui on chanterait, on chanterait, encore et encore, les belles paroles de Giedré : « Il était une fois, très loin et y a très longtemps, une pute qui dormait au bois et qui risque d’y dormir longtemps ».

Giedré c’est une petite blondinette, toute mignonne, toute belle, un petit ange. Mais l’ange a été un jour enlevé par le démon et depuis sortent de sa bouche des insanités. Malheureusement pour nous ce qu’elle exprime existe et comme elle le dit si bien « ça pourrait être bien pire ». Giedré c’est de la poésie autrement, Giedré c’est la vie simplement !

2158813En 2010, Giedré sort son premier album « Giedré ». Ne vous fiez pas à la pochette du disque ça n’a rien avoir avec Henri Dès. On la voit dans une robe vintage à carreau genre nappe de pique nique. Guitare à la main devant un tableau d’école. Une maîtresse d’école chantant aux petits des chansons douces pour qu’ils s’endorment. Mais les enfants ne dormez pas, Giedré vous prévient : méfiez-vous des vilains messieurs : « Faudrait que tous les petits se donnent la main pour affronter la vie, pour choisir leur demain. Mais y aura toujours un Émile Louis pour en chopper un. Y aura toujours des aiguilles dans les bottes de foin. »

En 2011, Giedré sort son premier CD/DVD « Giedré ». Ne vous fiez pas à la pochette rose, très rétro, où à la télé passe la mélodie du bonheur. Giedré c’est la vie en noir racontée avec des mots roses. Rose comme le papier toilette. Dans ce CD on trouve notamment le fameux Ode à la contraception : « Vive les capotes, vive la fellation ! ». Mais aussi l’hymne à l’amour et au partage parce qu’en fait on est tous pareils car « on fait tous caca ». Vous trouverez aussi 6 vidéo clip.

Giedré se pose beaucoup de questions existentielles : « Je me demande s’il y a assez de place dans un même tiroir de congélo pour y ranger 2 bébés et des cornet Miko »,
ou encore : « Je me demande si les catholiques sont des petits cochons dégoûtants ou si les prêtres doivent mettre du GHB sur les hosties des enfants » ou bien : « Est-ce que les nains dépensent moins car au supermarché les produits les moins chers sont en bas ? » … « Trop de questions et jamais de réponse ».

En 2012, trop forte, elle sort l’album panninni. Alors comment ça marche un album panninni ?

Facile, pour 12 euros vous vous procurez l’album sur son site web. A l’intérieur il y a 8 vignettes chansons auto collantes à gratter. Tu grattes et tu découvres un code pour télécharger les chansons sur son site. C’est « le premier album sans disque ». Que des nouvelles chansons dont l’amour en prison l’histoire de son mec qui la trompe en prison à cause d’un maudit savon. J’en dis pas plus et vous laisse découvrir. En bonus vous trouverez un roman photo retraçant son histoire avec Johnny mais ça c’est privé.

Sorte de Phoebe dans « Friends » mais en plus trash, vous tomberez sous son charme. Je vous conseille d’aller la voir en concert. Elle tourne pas mal dans toute la France. Moi-même je l’ai vu plus d’une fois et j’irai encore la voir. C’est so Kitschou : petit canard jaune, produit vaisselle pour se désaltérer entre deux chansons, rouleau de papier toilette, champignons merveilleux, nains de jardins… C’est le monde fabuleux de Giedré, le pays merveilleux où les gens sont heureux. Récemment elle s’est produite  sur scène avec Oldelaf (la tristitude) et  Carmen Maria Vega.

Giedré c’est aussi le  féminisme comme je l’aime et je vais finir là dessus : « Être un homme c’est beaucoup plus économique à trois euros cinquante le paquet de serviettes hygiéniques et les capotes sont distribuées gratos dans la rue alors que ma pilule est même pas remboursée par la sécu »… « Plus de collants filés, plus de cire orientale, plus de mascara qui coule, plus de frottis vaginal »… »Je pourrais faire l’amour tous les jours du mois, je serais capable de monter un meuble Ikea, je serais plus une traînée et deviendrais un Dom Juan, si j’étais un homme, si seulement. Ouhouhou si seulement j’pouvais pisser debout ».

Site web de Giedré

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply