Boutiques Créateurs TOULOUSE

Bijoux, accessoires et bavardages chez Mademoiselle Nuage

9 février, 2014

Vendredi 31 janvier, 11 rue Peyrolières à Toulouse, Karine et Pauline sont sur leur 31. Leur petite boutique, Mademoiselle Nuage, qu’elles aménagent depuis des semaines vient d’ouvrir ses portes. Enthousiastes, souriantes et un peu stressées, Pauline  (Les fantaisies de Léonie) créatrice de bijoux fantaisies et Karine (Kinoko fabric art) créatrice d’accessoires textiles japonisants me reçoivent.

Après « grattage, colmatage, perçage, peinture des murs, montage, vissage, ménage et quelques arrachages de cheveux » comme le dit Karine, la boutique Mademoiselle Nuage est prête à vous accueillir.

IMG_0041Ceux et celles qui me suivent savent que je suis toujours fourrée sur les réseaux sociaux. Facebook, Twitter, Google+, Pinterest… voilà tous mes flux d’informations.

Vendredi matin, 11 h 30 je suis sur Facebook. Amicie Factory, une copine créatrice de bijoux dont je vous ai déjà parlé, annonce sur son mur l’ouverture d’une boutique en ville.

Waouh jolie vitrine, des accessoires et des bijoux, je crois.

Et si j’allais voir ça de plus près. Ma veste, mon sac, mon appareil photo, mon petit carnet de note, je ferme la porte, direction la bouche de métro la plus proche de chez moi, je sors à Esquirol, via la rue Peyrolières, numéro 11, STOP !! C’est ici.

Je regarde la vitrine depuis le trottoir : Des bijoux, des cahiers et des accessoires en tissu. Puis je joue les voyeuse : Trois personnes discutent à l’intérieur. Interrompre leur conversation… en voilà une bonne idée : j’entre !

mademoisellenuage17
Chaleureux bonjour et sourire aux lèvres, Karine et Pauline m’accueillent dans leur boutique. Je regarde avec attention et ravissement les bijoux et accessoires en tissu accrochés sur les murs, posés sur les étagères et sur les meubles anciens patinés. Des pompons au plafond pour un effet rétro et poétique et des lampions so Japan. J’ai vraiment beaucoup aimé la déco de cette petite pièce.

mademoisellenuage18                        Ah ce miroir sur la commode qu’est ce qu’il m’a plu dis donc. Mais non, il n’est pas à vendre, oh quel dommage.

En plus des bijoux et des accessoires, chez Mademoiselle Nuage il y a aussi de la papeterie d’inspiration japonaise et un peu vintage aussi. Moi j’ai complètement craqué sur les petits cahiers :

mademoisellenuage13
Oh mon dieu, c’est que j’ai bien failli ne pas la voir celle-là. Comment ça qui ça ? Bin elle, la plus petite travailleuse du monde. Elle est canon, hein ?

mademoisellenuage11
A ce moment là, deux jeunes clientes entrent dans la boutique… Et très vite… blablabla… (les filles quoi). Une des deux filles s’adonne aussi à la couture mais elle a peur de se lancer dans la création. Karine la rassure et lui raconte sa propre expérience : « Moi j’ai toujours été une » touche à tout » et une curieuse de la « création », tu sais. J’ai commencé par la broderie (à la main, point par point…) quand j’étais petite. Ensuite, est venue l’envie de construire un objet en entier de A à Z, me faire mes propres patrons… et faire sortir toutes les idées emmagasinées (depuis des années) de ma tête ! »

Et Karine, motivée pour deux, poursuit : « Mais moi je ne me suis réellement lancée qu’il y a 2 ans (et je me suis mise à la machine à coudre. Ça va vachement plus vite. Je suis une autodidacte de la machine à coudre). Lancez-vous, c’est génial. »

mademoisellenuage4

Je ne sais pas coudre un bouton mais j’ai quand même pris part à la conversion. Non mais, on est bavarde ou on l’est pas et moi je le suis ! Et curieuse avec ça, je pose plein de questions…

Pourquoi « Mademoiselle Nuage », les filles ?
Karine : « C’est une petite histoire entre nous : on s’est rencontrée autour d’un bijou en forme de nuage… »

mademoisellenuage21
Vous venez juste d’ouvrir votre boutique mais je crois que ça fait un petit moment que vous êtes dans le petit monde de la création ?
Pauline : « Moi, j’ai commencé à créer des bijoux il y a environ 8 ans. Au début
c’était mes propres bijoux que je créais, et puis j’en ai fait pour les copines... quand ça a commencé à prendre un peu d’ampleur j’ai décidé de créer mon entreprise. Cela fait 5 ans maintenant que  Les Fantaisies de Léonie sont nées ! J’ai un site internet depuis 5 ans et je touche une clientèle toulousaine depuis que je suis présente au marché de Noël de la place du Capitole (3 ans maintenant) tout le mois de décembre. »

mademoisellenuage2
Karine :
« Quant à moi, j’ai commencé par des marchés ciblés créateurs et des dépôt-vente dans des boutiques et aujourd’hui, ouvrir notre propre boutique dans Toulouse, j’en rêvais depuis si longtemps, était l’étape suivante et naturelle (non sans appréhension). »

mademoisellenuage12
Quelles sont les matières que vous aimez travailler et qu’est ce qui vous inspirent ?
Pauline : « J’aime travailler le laiton et les perles de verre. Je suis très inspirée par le Japon, j’aime que mes bijoux soient poétiques, épurés avec une petite touche colorée. »

mademoisellenuage3
Karine : « Moi les tissus japonais m’ont toujours inspirée : les motifs sont à la fois codifiés, traditionnels, sobres et subtils et/ou explosifs de couleurs !! J’aime les contrastes qui reflètent bien le Japon. Mais surtout, ils racontent une histoire. Les motifs et les ornements de ces tissus retracent leur histoire, la mode et le code social d’une certaine époque… (je pourrai t’en parler des heures). Et j’aime mélanger ces tissus japonais aux tissus d’ici et d’ailleurs. »
« Je réalise des accessoires car j’aime profondément joindre « l’utile à l’agréable« . Beau, oui, mais utile c’est encore mieux ! »

mademoisellenuage16
De votre rencontre à l’ouverture de la boutique, racontez-moi tout :

Pauline : « Karine et moi nous travaillions déjà ensemble sur les marchés depuis quelques années. L’amitié et la confiance qui nous lient font de nous deux les partenaires idéales pour cette boutique! »
Karine : « Je suis chanceuse et honorée de cette association avec Pauline et je rajouterai juste que je la kiffe en tant que personne. Je suis fan et fière de ces créations! « 

mademoisellenuage6
Avant de vous quitter, juste une dernière question, que peut-on vous souhaiter pour l’année 2014 ?

Pauline : « Ouvrir la boutique c’était l’étape naturelle suivante, et notre rêve à toutes les deux depuis longtemps! Ce que l’on peut nous souhaiter pour cette année qui commence : nous faire connaître un maximum! Maintenant c’est à nous de jouer pour vous proposer toujours plus de nouveautés en boutique! »
Karine : « Ce qu’on peut nous souhaiter pour 2014 : Que ça marche ! Que l’on puisse prolonger notre petit rêve le plus longtemps possible, avec toujours plein d’enthousiasme, des gens qui apprécient notre travail (et la création en général) et tout ça en restant sereines. »

mademoisellenuage20
Et voilà les filles je vous laisse vaquer à vos occupations. Mais je reviendrai vous faire un petit coucou, c’est promis. Quant à vous, je vais vous dire d’aller liker la page Facebook  de Mademoiselle nuage

mademoiselle-nuage
Et comme toujours, vous savez que vous pouvez me laisser un commentaire et que je suis aussi sur les réseaux sociaux Facebook, Hellocoton, Twitter, Google+

1 Comment